top of page
  • Photo du rédacteurMattieu Pidoux

La Cour des Loges

Aujourd’hui Hôtel de Prestige, la Cour des Loges est la mémoire de l’Histoire du Vieux Lyon. L’édifice a été construit à l’époque de la Renaissance par des marchands, banquiers ou imprimeurs et se compose de quatre bâtiments.

5ème arrondissement de Lyon - Vieux-Lyon - Rue du Bœuf


Un peu d'histoire...


Aux XVème et XVIe siècles, Lyon organise quatre foires commerciales dans l’année exemptées de taxes par décrets royaux et devient prospère. La population accroît fortement lors de ces événements qui sont particulièrement appréciés par les marchands italiens. Ces derniers séjournent plus de quatre mois par an dans la capitale des Gaules et décident fréquemment d’installer leurs appartements. L’influence italienne se fait ressentir à Lyon.

Au XVIIe siècle, Claude de Beaumont qui était le seigneur de Bourgogne s’installe aux 2, 4 et 6 rue du Bœuf, actuelle Cour des Loges. Quelques années plus tard, il cède ses maisons aux Jésuites, qui transforment le lieu en collège (d’où le nom de la « Place du Petit Collège » devant la Mairie du 5ème accolée à la Cour des Loges).

Pendant le XVIIe siècle, la Révolution Française confisque les biens de l’Eglise et les Jésuites sont expropriés. Les maisons du 2, 4, 6 et 8 rue du Bœuf sont vendues et deviennent des logements locatifs. A la fin XVIIIe siècle, un petit pavillon situé dans la cour du 6 rue du Bœuf devient la loge de la conciergerie.

A la fin du XIXe siècle, le faiseur de miracle Philippe de Lyon, appelé également Maître Philippe, installe son laboratoire au rez-de-chaussée du 6 rue du Bœuf avec son gendre. Cette personnalité de Lyon s'est heurté à nombreuses atteintes venant des médias, des médecins ou des hommes politiques en France et en Russie, l’accusant bien souvent d'utiliser la sorcellerie pour guérir les gens. Il suscita pourtant l'admiration et l'amitié du tsar Nicolas II, du roi d'Italie, de l'empereur d'Autriche, et bien d’autres.




L'hôtel La Cour des Loges


Durant la première moitié du XXe siècle, le Vieux Lyon a été délaissé, se détériore avec le temps, avec une Bourgeoisie qui s’installe dans la Presqu’île depuis le XVIIIe. A partir des années 1970, la municipalité décide de protéger le quartier des projets de démolition de la ville. Les travaux de restauration des quatre maisons ont débuté en 1981 et ont duré cinq années. En février 1987, l’Hôtel Cour des Loges est inauguré et fait apparaître un édifice contemporain rempli d’histoire. C’est l’un des plus remarquables établissements de la ville réunissant quatre des plus belles maisons de la Renaissance du Vieux-Lyon avec six cours intérieures et une empreinte italienne.



Connaissez vous d'autres histoires à raconter ?

N’hésitez pas à nous le dire en commentaire sur Linkedin et à partager cet article.

74 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page